La théorie des réseaux locaux et étendus


précédentsommairesuivant

III. La classification des réseaux

Il y a autant d'architectures réseau, au sens large, que de configurations d'ordinateur, de visages ou de façons de s'habiller. C'est la jungle et pour s'y retrouver, il n'y a rien de mieux que d'identifier leurs caractéristiques afin de déterminer une unité de mesure pour les comparer.

III-1. Les critères de classification d'un réseau

Les réseaux peuvent être classifiés en fonction de différents critères :

  • L'envergure :
    • Les LAN (Local Area Network) à l'intérieur d'un immeuble, ou d'une superficie inférieure à 10 Kilomètres.
    • Les MAN (Metropolitan Area Network) circoncis à une ville, comme par exemple, le réseau du métro.
    • Les WAN (Wide Area Network) ont au moins la dimension d'un pays, et ils englobent souvent la planète entière.
    • Les CAN (Campus Area Network) pour les campus universitaires (plusieurs immeubles, mais une surface de terrain limitée).
    • Les TAN (Tiny Area Network) est une expression inventée par un journaliste américain, Cheryl Currid, pour désigner les réseaux domestiques, à la maison.
    • Les RLE (Réseau Local d'Entreprise).
  • L'ouverture :
    • Les réseaux privés internes à l'intérieur d'une entreprise : Intranet
    • Les réseaux publics, nationaux ou internationaux des entreprises de télécommunication : Internet
    • Les réseaux privés internes et externes, ouverts vers l'extérieur : Extranet
  • La densité :
    • Le nombre de postes, de noeuds, ou de cartes réseaux : 10, 50, 100, 200, 500, 1000, ...
  • Le protocole de communication (qu'il soit routable ou non) :
    • TCP/IP
    • IPX/SPX
    • XNS
    • DDP
    • NetBEUI (non routable mais rapide)
  • Le support de connexion :
    • Le câble coaxial (blindé ou non)
    • Le câble en paires torsadées (blindé ou non)
    • Les lignes téléphoniques (Réseau Téléphonique Commuté : RTC)
    • La fibre optique
    • Les ondes radios (hertziennes)
    • Les ondes infrarouges
    • Les satellites
  • Le type d'organisation :
    • Les réseaux Terminaux / Grand Systèmes (Main Frame)
    • Les réseaux poste à poste (peer to peer, ou d'égal à égal)
    • Les réseaux Clients/Serveurs
  • Le type de topologie (architecture matérielle et/ou logique) :
    • Les réseaux en bus
    • Les réseaux en étoile
    • Les réseaux en anneau
  • La méthode d'accès au réseau :
    • CSMA/CD et CSMA/CA pour les réseaux Ethernet
    • Le Jeton pour les réseaux TOKEN RING et FDDI
    • La priorité de la demande pour les réseaux 100VG-AnyLAN (ETHERNET à 100 Mb/s)

III-2. Les protocoles routables

Les protocoles routables permettent de franchir la barrière des routeurs pour communiquer avec d'autres sous-réseaux.

Protocoles routables Protocoles non routables
TCP/IP NETBEUI
IPX/SPX LAT de DEC
OSI  
XNS  
DDP (AppleTalk)  

précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Ce document est publié sous la licence GPL.